New Page 1 New Page 1

Visite guidée des services
Cliquez sur le service de votre choix pour commencer la visite

 Ophtalmologie
L'activité du pôle de Chirurgie Ophtalmologique est en plein essor. On pratique toute la chirurgie de l'oeil en particulier la chirurgie de la cataracte et celle du segment postérieur (décollement de rétine).
Le service est doté d'un appareillage sophistiqué qui permet des microchirurgies de l'oeil dans les meilleures conditions de confort et de sécurité
Médecins du service
 

Plateau technique
CHIRURGIE OPHTALMOLOGIQUE

2 salles opératoires , dédiées à la Chirurgie Ophtalmologique, équipées de matériels de dernière génération avec 2 microscopes à caméra . -Deux Phacoémulsificateurs dont un pour le segment postérieur (ci-contre en photo) -Un Vitriotome -Une Cryode
-Un microscope avec lampe à fente
LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE

Son but est de donner une vision suffisante pour accomplir confortablement les taches de la vie courante sans lunettes ni verres de contact. Ce résultat est obtenu chez 95% à 99% des patients, lorsque les indications sont bien posées. Une acuité visuelle de 10/10 est souvent obtenue mais n'est pas le but réel de cette chirurgie.

1 - La PKR
L'ablation est réalisée à la surface de la cornée. Cette technique, déjà ancienne, est de moins en moins employée malgré de bons résultats à long terme. En effet la récupération visuelle est de 3 à 5 jours et une douleur parfois intense est observée durant ce laps de temps.

2 - Le LASIK
L'ablation est réalisée en profondeur dans la cornée après avoir réalisé un volet cornéen de surface à l'aide d'un appareil automatisé : le microkératome. Les résultats à long terme sont identiques à ceux de la PRK mais une récupération visuelle presque complète est obtenue en 24 heures sans aucune douleur. Cette technique est actuellement la plus fréquemment réalisée.

3 - L'implantation intra oculaire : Cette technique s'adresse à des myopies fortes. Il s'agit de placer en avant du cristallin une lentille intra oculaire. Les résultats réfractifs à long terme sont bons mais la fréquence des complications demeure imprécise.
TOMOGRAPHIE EN COHÉRENCE OPTIQUE (OPTICAL COHERENC

L’O.C.T (Optical Coherence Tomography ou tomographie en cohérence optique)
Examen permettant d'obtenir, à l'aide de faiceaux lumineux, sans contact avec l'oeil, des images de coupe des différentes couches de la rétine d'une grande précision. Il permet d'étudier les pathologies rétiniennes (atteintes de la macula, oedème, trous, décollement, néovaisseaux) et du nerf optique (gaucome).

L’O.C.T nous apporte la 2ème dimension de l’examen du fond d’œil, avec documentation objective facile à comprendre et comparer ; cet examen est utile pour le suivi des thérapeutiques et facilite l’approche diagnostique et chirurgicale de certaines affections rétiniennes.

ECHOGRAPHIE OCULAIRE
Cet examen peut se faire selon deux modes différents :
-en mode A, dont le principal intérêt est d'apprécier la longueur du globe oculaire (en particulier pour déterminer la puissance de l'implant lors de chirurgie de la cataracte).
-en mode B, dont l'indication essentielle est de dépister un éventuel décollement de la rétine lors de trouble des milieux oculaires (cataracte ou hémorragie du vitré), ou encore pour localiser un corps étranger intraoculaire ou aider au diagnostic d'une tumeur intraoculaire ou intraorbitaire
CHIRURGIE DE LA CATARACTE: PHACOÉMULSIFICATION MÉT

Le cristallin, lentille naturelle intraoculaire, focalise l'image sur la rétine. Cette dernière capte l'information visuelle et la transmet au cerveau.
La cataracte correspond à l'opacification du cristallin qui gêne la vision, lentille normalement transparente de forte puissance située à l'intérieur de l'œil (comme l'objectif d'un appareil photographique) et est responsable d'une diminution des capacités visuelles. C'est l'intervention chirurgicale la plus souvent effectuée .
Il existe plusieurs types de cataractes:
-Cataracte du sujet âgé survenant après 60 ans, la plus fréquente, due au vieillissement du cristallin, elle évolue généralement très progressivement.
-Cataracte secondaire à une maladie générale (diabète), ou à une affection de l'œil (uvéites, myopie, antécédents d'une chirurgie oculaire) ou à des radiations.
-Cataracte de l'enfant ou de l'adulte jeune, elle peut être d'origine congénitale ou héréditaire.
-Cataracte traumatique avec une évolution le plus souvent rapide.
Comment se déroule l'intervention?
Elle est réalisée sous anesthésie locale, voire topique (par collyres), exceptionnellement sous anesthésie générale. Elle consiste à pratiquer l'ablation du cristallin opacifié sous microscope en l'émulsifiant par des ultrasons à travers une petite incision (phacoémulsification) tout en conservant sa capsule à l'intérieur de laquelle est inséré un cristallin artificiel (implant) adapté spécifiquement à l'œil
CHIRURGIE DE LA RETINE

Si l'on considère que l'œil est comparable à un appareil photographique, la rétine est l'équivalent du film photographique, la cornée et le cristallin correspondant à l'objectif.


DECOLLEMENT de la RETINE :
Il est dû à la présence de liquide s'accumulant sous la rétine et soulevant celle-ci (C'est le papier peint qui se décolle du mur). Il se traduit par une perte de vision dans la zone correspondant à la rétine soulevée.Parfois des signes précurseurs peuvent exister (perception de mouches volantes, d'éclairs lumineux ou sensation de voile noir progressant dans le champ de vision).Il est le plus souvent provoqué par une ou plusieurs déchirures rétiniennes ce qui permet au liquide de s'accumuler sous la rétine.Le diagnostic de décollement de rétine ne peut être porté que par un examen du fond d'œil pratiqué par un ophtalmologiste. Ce n'est pas de l'aigu, c'est du subaigu (en jours) Traitement: Seule une intervention chirurgicale peut permettre d'éviter la perte de vision de l'œil. Il consiste à empêcher le passage de liquide sous la rétine en obturant les déchirures. Plusieurs techniques chirurgicales sont possibles adaptées à chaque cas. Quelque soit la procédure chirurgicale, la récupération de la vision dépend de la rapidité du traitement. Il convient donc de se présenter sans délai au cabinet ou aux urgences de la Clinique Agdal où la programmation de l'intervention sera faite le plus rapidement possible.

LE TROU MACULAIRE:
Il s'agit d'un trou qui apparaît au niveau de la macula (zone de rétine correspondant à la vision centrale).Il entraîne une baisse de l'acuité visuelle parfois profonde, une sensation de tache noire au centre du champ de vision, une sensation d'images déformées.Le diagnostic est fait par un examen du fond d'œil par l’ ophtalmologiste complété parfois par des examens complémentaires. Le traitement est exclusivement chirurgical.

LES MEMBRANES EPIRETINIENNES:
Elles sont liées à la présence d'une fine membrane à la surface de la rétine centrale (macula) déterminant l'apparition progressive d'une sensation de vision déformée ou ondulée associée à une baisse de l'acuité visuelle.Le traitement est chirurgical et consiste en une ablation de la membrane

La RETINOPATHIE DIABETIQUE : Les complications rétiniennes du diabète, non prévenues et non traitées, conduisent à la cécité. La prévention est le contrôle parfait de la glycémie. Le traitement des premières complications est la photocoagulation au laser. A un stade plus évolué de la rétinopathie diabétique, la chirurgie devient le seul recours pour éviter la cécité.
New Page 1